Comment choisir la meilleure couette pour résister au froid ?

enfant sous couette

Beaucoup de gens, lors de la rénovation de la literie, ne savent pas de quels matériaux dépendent si un nordique est meilleur ou pire pour l’hiver

L’hiver arrive dans nos maisons, les nuits froides s’accentuent de plus en plus et il est indispensable de passer une nuit sans couette. Nous sommes nombreux à profiter du changement de saison pour changer de chambre, la répartition des meubles et renouveler la literie. Mais savons-nous à quoi tenir compte lors de l’achat d’une nouvelle couette ?

couette

Matériaux


Les couettes sont généralement constituées de rembourrages naturels ou synthétiques. Les premiers sont généralement fabriqués avec des mélanges de plumes et de duvet, bien qu’il existe également de la laine ou de la soie. Ces garnitures sont plus légères, plus douces et plus chaudes. De plus, ses propriétés d’évacuation de l’humidité sont meilleures que celles des couettes synthétiques. Ils sont généralement un peu plus chers, mais ont une durée de vie plus longue, entre 10 et 15 ans. Les charges synthétiques sont fabriquées à partir de fibres de polyester et, bien qu’elles soient beaucoup moins chères, leur durée de vie utile est d’environ 5 ans.

Grammaire


Cela permet de se faire une idée de la chaleur et du rembourrage de la couette. Elle varie entre 175 et 500 g/m² et le choix dépendra de la température de votre pièce :

  • Les couettes légères (entre 175 et 250 g/m²) sont idéales pour des températures entre 18 et 22º.
  • Les couettes moyennes (entre 300 et 350 g/m²) conviennent à des températures comprises entre 15 et 18º
  • Les couettes chaudes (entre 400 et 500 g/m²) sont recommandées pour les pièces dont la température est inférieure à 15º.

Il existe également des couettes pour toutes les saisons qui, en réalité, sont deux couettes reliées par des crochets : une fine pour l’été et une moyenne pour les périodes plus froides, comme l’a souligné Tediber.

Gaine


C’est l’un des éléments les plus importants puisque sa fonction est d’empêcher le duvet ou les fibres de sortir de la couette. Une housse en coton permettra à la couette de bien respirer et, par conséquent, ne retiendra pas l’humidité. Si vous avez choisi un rembourrage naturel, une housse en percale de coton sera la meilleure option.

Point arrière


C’est une autre des considérations auxquelles on ne donne normalement pas d’importance. C’est celui qui empêche la chaleur de se dissiper. Dans le cas d’une couette à rembourrage naturel, la couture sous forme de carrés à motifs sera la meilleure option car elle assurera une répartition uniforme du rembourrage dans la housse de couette. En revanche, pour les couettes synthétiques, le mieux sera une couture matelassée, puisqu’elle améliorera l’isolation thermique et le matelassage de la couette.

Les mesures


Lors du choix de la taille de notre prochaine couette, il est recommandé d’avoir une marge de 30 à 50 centimètres de chaque côté du lit. Par exemple, si nous avons un matelas de 150 cm, nous aurions besoin d’une couette de 240 x 220 cm.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.